Quelles sont les 10 principaux métiers du jeux-vidéo ?

Game Development, Non classéNo Comments

You Are Here:, Non classéQuelles sont les 10 principaux métiers du jeux-vidéo ?

La plupart des gens qui s’y intéresse un minimum connaissent de nom les métiers du jeux-vidéo, cependant il n’en connaisse pas toutes les facettes. Ce que j’entend par la, c’est que peu de personne savent vraiment définir un métier du jeux-vidéo en détail. Généralement sa se résume à le codeur code, le graphiste fait les graphismes etc… C’est vrai, mais je suis du genre à aimer les définitions précises et claire. C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger cet article, pour te présenter (en détail) les 10 principaux métiers du jeux-vidéo. Il en existe beaucoup d’autre, mais j’ai préférer me limiter à seulement 10, car je pense qu’ils sont primordiale à connaître. Ce ne sont pas forcément les plus pointues, car par exemple dans l’animations, il existe ceux qui font les animations en 2D et d’autre en 3D, ou même pour les programmeurs gameplay, IA etc… Ici, je ne parle que du métier de l’animation de manière général et non en présentant tous ceux qui existe. Ne prend donc pas tout au pied de la lettre, mais dans tous les cas tu va pouvoir découvrir ou mieux comprendre certain métier du jeux-vidéo, grâce à cet article (du moins je l’espère) !

 

On va maintenant pourvoir rentrer dans le vif du sujet, en te présentant les métiers que je désigne (d’avis personnelle) comme important à connaître et les plus connues.

 

Product Manager (Chef de produit) :

C’est au Chef de Produit que l’on doit toute la hype avant la sorti d’un jeux, en effet c’est lui qui va élaborer les meilleurs stratégies marketing pour que son jeux se vende le mieux possible. En nous mettant des images / bande annonce etc… au bon moment pour nous donner de plus en plus envie de l’acheter, pour ensuite crée éventuellement des précommandes, grosso modo c’est lui qui est chargé de promouvoir le produit. Le product manager va également choisir la gamme de son produit, c’est à dire à qui il s’adresse et ceux dans tous les domaines. Si c’est pour les enfants, adolescents, filles ou garçons. Et d’une manière bien plus large, c’est lui qui va demander à des agences de crée un site aux couleurs et style du jeux, de choisir à quoi ressemblera la boîte, le trailer etc… Il est aussi très proche des joueurs, et fait en sorte que la rencontre en eux et le jeux ce fasses de la meilleur des manières possible. Une phrase de Arthur Dosne que j’apprécie dit : “on échange avec les développeurs pour bien connaître son ‘produit’, avec les joueurs pour comprendre leurs attentes”. On retire donc de cette phrase, que dans ce métier il est important de ce mettre à la place des joueurs. Il y a aussi une grande part d’analyse, en effet il faut analyser les autres jeux pour voir comment ils ont pus aussi bien marché (même dans le cas d’un échec), comment et pourquoi, j’ai d’ailleurs réaliser un article sur le sujet : Etat D’esprit.Tu auras surement compris, que la réussite d’un jeux repose sur les épaules du Chef de Produit (en autre). Je tiens également à préciser qu’il n’intervient pas forcément dans le développement d’un jeux.

 

Project Manager (Chef de Projet) :

Sans le Chef de Projet, toute une équipe ne serais pas coordonner, c’est grâce à lui qu’il y a une cohésion entre tous les employer. C’est lui qui va communiquer avec tous le monde pour ainsi être organiser en donnant des chose à réaliser pour une date précise etc… C’est aussi ce métier qui gère tout l’aspect budgétaire pour développer le jeux, les délais et de faire en sorte que tout le développement ce passe pour le mieux ! Si quelque chose ce passe mal, c’est le premier averti et le seule réellement capable de régler le problème. Tu auras donc compris que sans lui toute une équipe ne pourrais pas travailler ensemble dans de bonne condition, ni dans les délais et dans le budget disponible pour réaliser le jeux. Cependant, même s’il ne réalise pas une tâche en sois, il doit tout de même avoir un minimum de connaissance dans chaque métier, c’est toujours mieux pour donner des chose à faire que de savoir ce que réalise l’employer en question. Il n’est pas forcement nécessaire de savoir pratiquer, mais important d’avoir des connaissances. On peut traduire ce métier, par “Poulpe”, “touche à tout”, “métier à tout faire” etc…

 

Game Designer (Concepteur de Jeux) :

S’il y a bien un métier important dans la création d’un jeux-vidéo, c’est bien le Game designer. En effet, c’est à lui que revient la charge de crée et inventé tout l’univers du jeux (au sens large). De crée les interactions entre le joueur et le jeux, ambiance des niveaux, degré de difficulté etc… Il gère un peu tout les aspect et sera présent durant tout le développement d’un jeux. Il va devoir faire en sorte que le jeux sois le plus fun possible, et confronter ses idées aux autres personne ainsi que de trouver des solutions à chaque problème (même si les game-designer sont souvent borner sur leurs idées). Et tout cela sur des documents, notamment le “Game Design Document”, dont le bute est de montrer en détail ce que chaque personne de l’équipe dois faire, clique de souris ici fait sa etc… Il est en quelque sorte l’interface entre chaque membre de l’entreprise. En trois grande étapes, au départ le concepteur de jeux part de concept, croquis fait sur des feuilles par exemples. Puis, la plus importante des étapes est la rédaction, c’est énormément de rédaction pour bien décrire toutes les interactions possible, mécaniques etc… Il doit coordonnée toutes les idées en faisant notamment des séances de Brainstorming ou de Mindmapping (j’ai d’ailleurs réalisé un article la dessus : Brainstorming et Mindmapping). Pour ensuite, tout bien organiser dans un ou plusieurs documents (sous word par exemple). Et enfin, quand le projet est quasiment terminé il se transforme un peu en “Testeur”. tu auras donc compris, qu’une très forte créativité est nécessaire et que l’originalité d’un jeux, les règles, le fun c’est à lui qui le réalise. Mais aussi que c’est beaucoup de rédaction, comparé aux apparences, il est donc primordiale de savoir parler anglais (langue la plus utilisée dans le jeux-vidéo car c’est la plus simple à parler) et de gérer des outils bureautiques !

 

Level Designer (Concepteur de Niveau) :

Le Level Designer est sans doute celui à qui l’on doit la difficulté dans un jeux, la beauté et le fun d’un niveaux. En effet, c’est lui qui est chargé (comme son nom l’indique) de crée les niveaux d’un jeux, en incorporant ce qu’aura fait chaque employer. Il doit donc travailler en étroite collaboration avec le Sound Designer, Graphic Designer, etc… pour ajouter ce qu’il auront fait dans le jeu en sois, en mettant de l’interactivité à certain objet. Il doit donc parfois les scripter. Cependant, il ne peut pas faire les niveaux qu’il souhaite, puisqu’il doit faire en sorte que ce qu’il crée, sois en harmonie avec les objectifs du Game Designer, il doit donc également travailler avec le Game Designer. Même si ce métier peut paraître simple, parce qu’on doit avouer que poser des bâtiment, du son, mettre des textures sa n’est pas compliqué en sois. Mais en réalité c’est tout un travaille de réflexion de logique, il doit faire en sorte que le niveaux sois le plus fun possible, tout du moins que le joueur ressente des émotions, que le jeu ne soit pas trop compliqué dès le début, que chaque niveaux est accessible à des joueurs moyen, que l’univers du jeu est bien retranscrit, etc… Il doit également beaucoup jouer pour augmenter considérablement sa culture de jeux-vidéo, pour ne pas refaire pareille qu’un jeu connu par exemple, ou même juste pour avoir plus d’idée. Mais l’importance d’un level designer se mesure particulièrement lorsqu’un jeu parvient à nous faire oublier la linéarité de ses niveaux. Si on oublie que l’on se trouve dans un couloir, guidé à chacun de nos pas, alors le level designer aura fait son boulot.  Le Level designer doit donc avoir une culture iconographique confirmée, une sensibilité artistique développée et un sens de l’observation affûté. Rigoureux et organisé, il est important qu’il sache parler à une équipe et qu’il aime le travaille en équipe justement.

 

Programmer (Programmeur) :

Dans la tête des gens le programmeur est quelqu’un qui reste des heures devant son ordinateur, qui ne fait que taper sur un clavier, et qui écrit donc des milliers de lignes de code, et qui est sale. Et bien laisse moi te dire qu’hors mis le dernière aspect, un codeur c’est réellement sa, il ne fait que de coder que sa sois le gameplay, un moteur de jeux ou graphique, un IA (Intelligence-Artificielle), etc… Il a un peut la même fonction que le Level Designer, puisqu’il va un peu tout assembler son, graphisme, etc… avec des lignes de code bien entendu pour crée un jeu qui rentre dans le contexte du Game Designer avec lequel il travaille souvent. Mise à part coder, il doit aussi revenir sur ce qu’il a fait en testant le jeu, ou par rapport à ce que le Testeur lui rapporte comme bug. Et quand il y a un bug, c’est tout un travaille de détective pour savoir d’où il provient. Le programmeur doit donc savoir très bien coder un jeu afin qu’il sois agréable à jouer, que les interactivité sois bien faite, que la physique sois parfaite (après sa dépens du type de jeu) etc… C’est un peu cliché, mais il est vrai que le programmeur reste un peu dans son coin à uniquement taper sur son clavier par rapport à ce que le game designer lui aura dit.

 

Graphic Designer (Graphiste) :

La première chose que l’on voit en lançant un jeu-vidéo ce sont ses graphismes, qui jouent l’un des rôle les plus importants dans un jeux. Rare son les personnes qui vont rester des heures sur un jeu moche graphiquement, mal modéliser etc… même s’il y a quelques exceptions comme Minecraft. Le programmeur lui fait tout ce qui est back-end (en arrière plan quoi), tandis que le graphiste s’occupe essentiellement du front-end, ce qu’on va voir en premier. C’est le première aspect critiqué par les joueurs, surtout de nos jours puisque les joueurs deviennent de plus en plus exigeant au niveau des graphismes. Le graphiste à donc la lourde tâche de réussir à un crée un univers, que les cinématique sois bluffante, et faire en sorte que le jouer sois à fond dans le gameplay. C’est réellement un travaille de créativité, puisqu’il faut parfois inventer des personnages, des bâtiment etc… Hors mis sa, le graphiste doit réussir à bien comprendre ce qu’on lui dit, car un Game Designer arrive rarement à savoir ce que sa va donner concrètement. C’est au Graphiste de mettre tout en concret, il faut donc beaucoup de créativité, être rigoureux et surtout être passionné. Mais aussi ce qu’on ne dit pas, c’est qu’il faut vivre avec son temps, puisque les techniques évoluent vite et le style graphique change d’année en année. Après on peut faire el style que l’on veut et ne pas uivre comme des mouton, mais pour de donner un exemple à l’heure ou j’écris cet article le style graphique le plus utilisé est cartoonesque (comme Overwatch ou Fortnite) et low-poly (surtout pour les jeux indépendant, sauf exception comme YLands). C’est donc un métier, ou il n’y a pas de secret pour réussir, il faut avoir du talent et pour sa il faut pratiquer.

 

Sound Designer (Ingénieur du son) :

Même s’il l’ambiance d’un jeu repose en majorité sur ce qu’auront fait respectivement le Level Designer et le Graphiste, une grande partie repose sur le son. Je peut prendre comme exemple Battlefield 1, dans lequel le son est magnifiquement réalisé. Sans son un jeu serais beaucoup moins bon, et surtout beaucoup moins immersif. L’immersion repose essentiellement sur le son, est c’est ce que doit faire le Sound Designer, il doit réussir à faire en sorte que les bruitages, sons, musiques, colle parfaitement avec l’univers du jeu et son type (exemple si c’est un jeu de plateforme arcade on na va pas mettre des musiques d’un Overwatch par exemple). Et contrairement au cinéma, il n’a aucune base sur lesquels se reposer, car au cinéma il y a parfois des sons enregistrés en post-production alors que dans le jeu-vidéo il n’y a rien. Mise à part quelques fois (comme chez Ankama) des mots, après le reste c’est la créativer qui s’en occupe. A noter, qu’il est rare qu’un Sound Designer travaille tout le temps dans une entreprise de jeux-vidéo, généralement il en embauche un pour un projet et c’est tout. Ce métier n’est donc pas aussi simple qu’il n’y parait, mais il est surtout fait pour les passionnés.

 

Animator (Animateur) :

Les animations d’un jeu-vidéo sont tout aussi important que les graphismes, c’est grâce à sa que l’on est encore plus dans le jeu. En effet, tout comme les graphistes, les animateurs font ce qu’on appelle du front-end, tout ce qu’on verras directement en jouant. Une animation mal faite, et c’est le jeu entier qui sera mal fait, puisque généralement on n’utilise pas qu’une seule fois une animation, mais plusieurs fois, voir en boucle comme lorsque l’on marche. L’animateur à donc la lourde charge de bien retranscrire les émotions des personnages, une bonne gestuelle, de la badassitude :D, mais aussi la physique. En effet, il doit bien faire attention à ce qu’une robe par exemple ne rentre pas dans le personnage, il doit donc faire en sorte que  ses mouvements sois le plus réalistes possible. Mais heureusement pour eux, depuis quelques année on utilise la motion capture pour ce qui est organique (humain, chevaux, chiens etc…), qui permet de crée des squelettes permettant ainsi d’animer les personnages en 3D. Mais la charge de travaille d’un Animateur reste tout de même conséquente puisqu’il doit aussi s’occuper des animations (cinématique), qui doivent être le plus réaliste et le plus bluffante possible. Les émotions doivent bien être visible. C’est donc un métier qui demande beaucoup de travaille, avec beaucoup de poffinage et qui n’est surtout pas beaucoup mis en avant.

 

Community Manager (Gestionnaire de Communauté) :

Le métier de Community Manager n’est vraiment pas assez mis en avant, il est souvent laisser à l’abandon du moins caché. Et pourtant son rôle n’est pas des moindres, puisque c’est lui qui va gérer tous les médias (facebook youtube, twitter, et plus récemment discord par exemple). Il est chargé de crée un lien entre la structure pour laquelle il travaille, et la communauté. Il doit savoir gérer une communauté, utiliser les bon mots (une faute de frappe est c’est le souk :D), poster régulièrement, répondre aux questions, ou même demander de faire de la pub à des youtubeur par exemples. Tu auras donc compris que c’est tout un travaille de communication, il faut donc bien savoir s’exprimer car il doit également gérer l’image de l’entreprise. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas un métier de tout repos il est d’ailleurs relativement stressant car quand on a une grande communauté, on se dit “wha mon message va être vue pas des milliers de personne je n’ai pas le droit à l’erreur”. Surtout (comme je l’ai dit précédemment), il faut gérer les joueurs, en répondant aux questions, faisant des sondage, envoyé du contenu, et donner envie aux joueurs de jouer au jeu. Et c’est justement quand il recoit le moins de question à propos du jeux (quand ils ors, sur quels plateformes, gratuit ou pas etc…), qu’ils sais s’il à bien fait son travaille. Il est aussi en étroite collaboration avec le Project Manager, puisque c’est lui qui dit quand sortir un trailer par exemple. de manière général, le community manager brise la barrière de l’écran en essayant d’être le proche possible de sa communauté.

 

Writer (Scénariste) :

L’un des métiers sur lequel il ne faut vraiment pas se louper c’est bien le métier de scénariste, en effet même si une erreur est rattrapable dans certain domaine, quand on est scénariste et que l’histoire n’est pas bonne ou qu’il y a un faut raccord ce n’est pas très bon. Il est charger aussi bien de faire l’histoire, que les dialogues d’un personnages, il doit également beaucoup réfléchir pour savoir pour prévoir toute ce que le joueurs pourrait faire. Il ne faut pas par exemple qu’un personnage parle d’un événement qui n’a pas encore eu lieu. Le métier de scénariste est assez stressant, car contrairement à un livre ou il peut faire ce qu’il veut, dans le jeu-vidéo il est limité et n’est surtout pas tout seule. Il échange régulièrement ses idées avec le Game Designer, c’est donc un métier de créativiter.

 

Je pense avoir plutôt bien parler des métiers du jeux-vidéo, mais comme j’ai déjà pus le dire ce ne sont que les plus connus. il en existe bien d’autre, et je pense d’ailleurs faire un autre article sur ce sujet, voir même un article par métier (à voir). Mais bon, en attendant pour finir l’article comme il se dois, voici une très belle citation :

“La variété, c’est de l’organisation ; l’uniformité, c’est du mécanisme. La variété, c’est la vie ; l’uniformité, c’est la mort.” –Benjamin Constant

Oui, je termine chacun de mes articles avec une (ou plusieurs) citations inspirante/motivante. Dans tout les cas j’arrête cet article ici ! Mais je voudrais savoir si cet article ta été utile ou du moins ta plus, n’hésite pas à me donner ton avis en commentaire ou sur mes réseaux sociaux ! Aller bonne apprentissage jeune outsider !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Top